Maladie bactérienne très courante, l’otite touche tout le monde, mais plus particulièrement les enfants et les nourrissons. Cette pathologie nécessite une prise en charge rapide et adaptée pour éviter tout risque de séquelles. Plusieurs types d’otites infectant différentes parties de l’oreille peuvent être contractés. En fonction des cas, nous allons vous donner les causes des otites dans cet article.

Les causes de l’otite moyenne aiguë

C’est une infection qui touche généralement la petite cavité osseuse appelée « caisse du tympan« . Elle est très souvent provoquée par un germe qui peut être un Haemophilus influenzae, un pneumocoque, un streptocoque ou un staphylocoque. Mais, elle peut également être d’origine virale, dû à une rhino-pharyngite.

L’otite moyenne aiguë se manifeste sous deux formes à savoir :

  • La forme purulente avec des sécrétions qui s’échappent du conduit auditif externe ;
  • La forme congestive qui ne présente aucun épanchement.

Par ailleurs, une otite moyenne chronique peut aussi se développer suite à un cas d’otite moyenne, de traumatismes de l’oreille, de lésions ou une obstruction tubulaire, avec des symptômes qui peuvent durer près de 2 mois. Le patient présente ainsi une perforation suppurative du tympan accompagnée d’une surdité de transmission. Cette maladie peut entraîner la formation de polypes dans l’oreille ou favoriser d’autres formes d’infections.

Les causes de l’otite externe

Très souvent, il s’agit d’une irritation de la peau qui tapisse le conduit auditif externe. Elle est causée par un champignon (Aspergillus niger, Candida albicans) ou un microbe (Proteus vulgaris, Pseudomonas aeruginosa, Escherichia coli, Staphylococcus aureus) qui peut se développer de façon différente par :

  • Une infection bacillaire ou virale, une réaction allergique due aux produits cosmétiques ou aux médicaments ;
  • Des lésions dues à un grattage fréquent de l’oreille ;
  • L’infusion de l’eau dans l’oreille ou usage de bouchons ;
  • Utilisation intensive de cotons-tiges pour nettoyer les oreilles.

Les nageurs en été sont exposés à cette affection, notamment les enfants. Car, la concentration de l’eau dans l’oreille facilite la prolifération des bactéries. Les personnes qui utilisent régulièrement et de façon abusive les cotons-tiges sont aussi susceptibles de développer une otite externe.

Par ailleurs, il faut noter que le film lipidique du conduit auditif sécrété par le cérumen favorise l’introduction et le développement des bactéries dans l’oreille.

Les causes de l’otite interne ou labyrinthite

L’otite interne ou labyrinthite est une inflammation de l’oreille interne. Elle survient généralement à la suite d’une infection virale telle que la grippe ou un rhume. Elle peut, dans certains cas rares, résulter d’une infection microbienne (otite moyenne ou méningite).

D’autres éléments encore plus rares peuvent favoriser le développement d’une labyrinthite comme certains types d’allergies, la réaction à un médicament, la présence d’une tumeur ou un AVC.

La majorité des cas d’otite interne guérissent d’elles-mêmes en 2 ou 3 semaines. Les symptômes peuvent durer plus d’un mois avant de disparaître totalement et ce n’est que lorsque les vertiges s’arrêtent que le patient peut retrouver son audition normale. Toutefois, dans certains cas, l’otite interne peut entraîner des lésions assez graves et parfois récurrentes. Lorsque l’infection atteint le vestibule, (système responsable de l’équilibre), elle peut altérer le sens de l’équilibre du patient pendant plusieurs années.