La vulnérabilité des personnes âgées aux ennuis articulaires et musculaires nécessite la prise de précautions particulières pour choisir leur literie. Un matelas de qualité approximative constitue par exemple une source potentielle de nuits blanches et d’accentuation des douleurs physiques. Aussi, les médecins spécialisés donnent des consignes à suivre pour acheter un couchage pour senior confortable. Une literie ferme, conçue à la bonne taille et présentant une épaisseur appropriée représente alors le modèle de matelas idéal pour personnes âgées. 

Pour quel sommier doit opter le senior ?

Dans l’industrie des matériels de couchage, les marques font usage de différentes techniques pour concevoir les sommiers, selon qu’il s’agisse de modèles classiques ou destinés aux seniors. Les sommiers faits avec des ressorts, quoique procurant beaucoup de confort, peuvent à la longue engendrer des répercussions sur le squelette. Ce risque peut survenir notamment lorsque la personne âgée choisit lors de sa literie, un sommier trop rigide, inadapté à sa condition physique.

Les médecins spécialistes du sommeil préconisent, dans ce cadre, un achat sommier tête de lit à leurs patients du troisième âge. Cumulant à la fois les points forts du sommier et ceux de la tête de lit, cet équipement fournit une meilleure stabilité au lit. Les pressions du sommier sur le matelas deviennent minimes avec ce choix. Ceci met le dormeur à l’abri des troubles lombaires.

Si vous vous situez dans cette tranche d’âge, sachez que les exemplaires de sommier à lattes sont aussi une option intéressante. Ajustables, ils permettent de diminuer la pression exercée sur le dos et s’adaptent aux mouvements. En face de votre acheteur, demandez suffisamment de clarifications concernant les bénéfices et les inconvénients liés à chaque modèle pour seniors qui vous est présenté. 

Fermeté et densité de couchage

La densité est un paramètre majeur servant à évaluer le degré de fermeté d’un matériel de couchage. Son rôle est notamment de garantir un maintien parfait de l’ensemble du corps une fois le senior étendu. Un maintien défaillant affecte directement la santé des articulations et est à l’origine de douleurs au réveil.

En général, un matelas est d’autant plus ferme que le niveau de densité est important. La moyenne recommandée dans le choix d’un matelas pour personnes d’âge avancé se situe entre 75-80 kilogrammes/m³. La pression verticale s’en trouve amoindrie, facilitant un endormissement rapide et prolongé. Toutefois, ce chiffre est valable en particulier pour les sujets dont la masse corporelle est en dessous de 100 kilogrammes.

Quelle épaisseur de literie privilégier ?

Une literie d’épaisseur convenable est une garantie de confort et de repos récupérateur. Une question déterminante doit vous servir de repères. Quelle mousse de matelas assure d’avoir une épaisseur stable et évite les effets d’enfoncement du corps ? Sachez que la mousse à mémoire de forme reste l’alternative qui fait office de référence actuellement.

Pour les utilisateurs ayant dépassé le cap de la soixantaine, une mousse épaisse doit afficher des mesures voisines de 15 centimètres. Toute proposition d’un vendeur présentant une hauteur inférieure à 10 centimètres est à repousser, même si le coût du matelas est accessible. Il y va de votre bien-être.

Soyez attentif à ne pas accorder votre préférence à un modèle trop haut, difficile d’accès. L’achat d’un sommier et d’une tête de lit est une réponse parfaite à ajouter à votre choix de matelas afin de prévenir ce type d’inconvénient.

Choisir un matelas de grande taille

Vouloir investir un budget réduit est le dernier réflexe à avoir lorsque vous souhaitez vous équiper en literie. En effet, ce matériel doit offrir des proportions maximales s’il est destiné aux besoins d’une personne d’âge élevé. Si cela s’avère nécessaire, renoncez à votre sommier actuel s’il a des dimensions inadéquates.

Cette recommandation a pour finalité de tenir compte des comportements du senior en phase de sommeil. Certains dormeurs sont habitués à se mouvoir beaucoup ou à se sentir à l’aise dans des postures données. Lors de l’achat, demandez à vous étendre quelques minutes sur le couchage. Examinez alors la liberté de mouvement possible, les effets des points de pression, etc.