La consultation d’un chirurgien orthopédique se fait à la suite d’une demande effectuée par un médecin traitant ou un spécialiste. Elle est nécessaire face aux douleurs articulaires très handicapantes, à la limitation de l’utilisation d’une articulation, à une déformation osseuse et bien d’autres encore. Lisez ce texte pour découvrir quand faut-il avoir recours à une intervention.

 

Quel est le rôle du chirurgien orthopédique ?

 

La chirurgie orthopédique prend en charge les maladies, les traumatismes et les déformations de l’appareil locomoteur telles que les os, les articulations, les ligaments et les muscles. Si auparavant, il n’y avait qu’un traitement de fractures, aujourd’hui, de nouveaux domaines se sont développés :

  • prothèses articulaires ;
  • greffes osseuses ;
  • chirurgie endoscopique.

Il n’est en effet pas évident de trouver un chirurgien orthopédique fiable. Ce dernier aura pour missions de pratiquer une intervention chirurgicale, faire des gestes avec des incisions de petite taille, réduire des fractures ou luxations, recoudre les plaies ainsi que d’autres interventions.

 

Pourquoi consulter un chirurgien orthopédique ?

 

À la suite d’un accident, certains traumatismes peuvent être provoqués. La plupart requièrent une chirurgie des membres touchés. Il peut s’agir ici des accidents de la route, des accidents survenant pendant les activités sportives ou les accidents ayant eu lieu sur le lieu de travail. Le chirurgien se charge alors de traiter les lésions des os, des ligaments et des cartilages pour aider l’articulation à retrouver sa fonctionnalité et sa mobilité. Il faut savoir que la détérioration d’une articulation peut provoquer une douleur intense, voire une perte de mobilité au point où les prescriptions médicamenteuses ne sont plus suffisantes. Cette détérioration peut s’accompagner par la déformation des os, l’usure du cartilage ou la lésion de tendon. Dans ces cas, il est indispensable d’impliquer un acte chirurgical. 

 

Les différents types d’opérations en orthopédie

 

Il existe divers types d’opérations en orthopédie :

 

L’arthroscopie

Cette intervention permet d’évaluer l’état d’une articulation, notamment le genou et l’épaule. Il s’agit d’utiliser un arthroscope qui permet au chirurgien d’examiner ce qui se trouve à l’intérieur avant de proposer une opération adaptée.

 

L’ablation

Elle consiste à retirer une structure musculo-squelettique telle qu’un os. Autrement appelées résection, des fixations sont posées dans le but de stabiliser l’articulation.

 

La réparation

Elle a pour but de restaurer la forme et la fonction d’une structure. Elle se déroule en plusieurs étapes :

  • la réduction : elle consiste à replacer l’os ou les fragments d’os dans leur alignement adéquat. Elle est utilisée dans le cadre de fracture qui a provoqué le déplacement des fragments osseux ;
  • le lavage : il s’agit d’une injection d’un fluide dans une articulation ou dans des tissus mous. Il a pour but de nettoyer une fracture ouverte qui est infectée ;
  • la libération ligamentaire : c’est une incision d’un ligament permettant de supprimer une douleur ou une raideur au niveau d’une articulation ;
  • l’arthrodèse : c’est une fusion de deux os permettant d’empêcher ou de restreindre le mouvement. Dans le cas d’une hernie discale, cette intervention est utilisée pour fusionner les vertèbres douloureuses ;
  • l’autogreffe : elle a pour but de prélever un fragment d’os ou de cartilage chez le patient pour l’implanter sur la zone en souffrance ;
  • l’ostéogenèse : cette intervention consiste à un agrandissement d’un os si ce dernier est sévèrement endommagé par un traumatisme.

 

L’arthroplastie

Elle désigne la pose d’une prothèse à la place d’un os. Généralement, les arthroplasties de la hanche et du genou sont les plus pratiquées. Elle peut toutefois concerner toutes les articulations du corps, à savoir la cheville, les orteils, etc. Cette opération est dédiée aux patients qui ont essayé plusieurs traitements et qu’aucun n’a fonctionné. Cette dernière s’effectue tous les 15 ans en cas d’usure.