La princesse Charlène de Monaco, épouse du Prince Albert de Monaco a été au centre des médias durant plusieurs mois à cause de son séjour prolongé en Afrique du sud dont elle est originaire. Le voyage était initialement prévu être de courte durée pour mener des actions pour lutter contre le braconnage de corne de rhinocéros, mais pour des raisons de santé la Princesse a dû rester en Afrique du Sud pendant 8 mois. 

Durant ces 8 mois d’absence, le mariage du couple princier a fait l’objet de nombreuses spéculations médiatiques. Et après son retour à Monaco le 8 novembre, les médias se posent encore plus de questions concernant son état de santé ainsi que l’avenir du couple princier. D’autant plus que même à son retour, elle ne réside toujours pas dans le palais auprès de sa famille.

8 mois loin de la Principauté

Ce qui aurait dû être un séjour d’une semaine s’est étendu en 8 mois d’absence à cause d’une maladie qu’elle a contractée soudainement en Afrique. En tout cas, la maladie est suffisamment grave pour l’empêcher de rentrer à Monaco. Avec la pandémie du COVID-19 qui ne cesse de faire des ravages, les rumeurs se sont rapidement propagés, d’autant plus que Charlène de Monaco aurait ‘’failli mourir’’. Cependant, le Prince Albert nie les exagérations de son état de santé telles que :

  • Les rumeurs de cancer
  • Les rumeurs de COVID-19
  • Les rumeurs de maladie mentale
  • Les rumeurs de chirurgie plastique

Charlène de Monaco a également fait part de sa tristesse en raison de son incapacité à revenir dans la principauté auprès de sa famille et de reprendre ses obligations royales.

Des problèmes de santé persistants

La princesse a failli mourir en Afrique à cause d’une grave infection de l’oreille, du nez et de la gorge. Ce qui aurait dû être un séjour d’une semaine s’est étendu en 8 mois d’absence. La maladie est apparue soudainement. Elle a subi de nombreuses opérations chirurgicales au cours de 6 mois et en conséquence, elle reste encore incapable de se nourrir autrement qu’avec un régime liquide. Cela explique la perte de poids considérable qu’elle a subi.

Charlène de Monaco a passé quelques jours dans la principauté avant de partir de nouveau, cette fois, dans un endroit confidentiel. Selon le Prince Albert, elle essaie de se remettre de la fatigue causée par toutes les interventions qu’elle a subies au cours des derniers mois. C’est pour éviter les agitations et se reposer tranquillement que celle-ci aurait quitté la principauté pour séjourner dans un endroit secret. Sa convalescence dura plusieurs semaines afin qu’elle puisse se remettre de sa fatigue générale.

Née en Rhodésie, elle fait un retour aux sources pour se soigner  

Charlène de Monaco est née en Rhodésie (actuellement Zimbabwe), le 25 juillet 1978. À 12 ans, elle a déménagé en Afrique du Sud avec sa famille et a commencé sa carrière de nageuse. Un an après avoir rencontré le Prince Albert de Monaco, Charlene a pris sa retraite dans sa carrière d’athlète et ils ont graduellement annoncé leurs fiançailles en 2010. Et en 2014, ils ont eu deux jumeaux. Malgré le couple solide qu’ils ont formé au cours des années, les rumeurs sur leur rupture persistent toujours.

Avec son incapacité à revenir à Monaco, au moins elle a pu rester avec sa famille d’origine en Afrique du Sud. De plus, passer un séjour prolongé dans son pays d’origine lui a sûrement plu malgré son faible état de santé. Le fait de s’éloigner un peu de ses obligations royales et de se retrouver dans l’environnement où elle a grandi, a peut-être aidé à accélérer son traitement puisqu’il ne faut pas oublier qu’elle a failli mourir.

Des noces d’étain contrariées

À cause de sa longue absence, Charlene de Monaco a manqué la célébration de son 10e anniversaire de mariage avec le Prince Albert. C’est ce fait en particulier qui a nourri les rumeurs de rupture puisque selon les spéculations des médias, elle aurait été infidèle. Pourtant, celle-ci aurait subi une nouvelle intervention chirurgicale pour adresser des complications issues d’une chirurgie précédente. Pour cette raison, l’équipe médicale lui aurait conseillé de rester sur place pour éviter de plus graves complications.

Les rumeurs ont refait surface après l’annonce qu’elle ne résidait toujours pas à Monaco après son retour d’Afrique le 8 novembre. En effet, elle a juste passé quelques jours au palais avant de repartir pour un endroit « confidentiel ». Même s’il a été annoncé par le Prince Albert que la raison de son séjour dans un endroit confidentiel en dehors de la principauté est pour l’aider à se rétablir de la fatigue causée par les procédures successives.

Un changement de style radical : nouvelles coupe et couleur de cheveux, nouveau chien

Lors de son opération de lutte contre le braconnage en Afrique du Sud, Charlène de Monaco s’est affichée avec une nouvelle coupe rasée sur un côté. La coiffure a fait l’objet de sentiment partagé parmi les sujets et les fans. Cependant, après son retour d’Afrique du Sud, la princesse a été aperçue avec des cheveux bruns. Il s’agit d’un changement tout aussi remarquable que sa coiffure polémique en Afrique puisque ses cheveux sont naturellement blonds.

À la différence de sa coupe avant-gardiste de l’année dernière, elle a opté pour une coupe garçon plus élégant avec une frange. Sa famille a été surprise de la voir avec son nouveau style en l’accueillant le 8 novembre. Mais ce n’est pas la seule surprise qu’elle a ramenée d’Afrique. En effet, elle a ramené avec elle un nouveau membre de la famille royale… Un chien d’origine rhodésienne prénommé Khan !