Le corps humain réagit aux ondes portables, des rayons électromagnétiques qui sont présents dans la vie de tous les jours, à portée de main et en permanence. Les enfants, les femmes enceintes, la fertilité des hommes … Dire si les smartphones peuvent être nocifs pour notre santé départage encore beaucoup les scientifiques. Cependant, le diagnostic des personnes atteintes d’hypersensibilités électromagnétiques dans certains pays, prouve que les radiofréquences peuvent avoir des effets biologiques.

 

Le principe de précaution face aux ondes portables de la téléphonie mobile

Le corps humain absorbe les ondes portables

Les ondes électromagnétiques traversent le corps humain, même si tous n’ont pas le même effet sur nos organes. Les radiations de rayons gamma ou ultraviolets peuvent causer des effets biologiques nocifs pour notre santé, cela est bien connu. Mais pour les types de rayonnements émis par nos appareils de téléphonie mobile, les études scientifiques divergent encore.

 

La téléphonie mobile et les ondes portables en permanence

Quand on cherche plus d’informations sur les ondes portables, on s’aperçoit que beaucoup de gens sont en permanence en contact avec un rayon électromagnétique. En effet, il y en a sur :

  • Les téléphones portables
  • Les tablettes et les montres connectées
  • Le wifi à la maison ou celui du voisin
  • Les ordinateurs
  • Les antennes d’émission d’onde (radio, télévision, téléphonie …)

Des ondes nocives pour le corps humain ?

En tout cas, ce qui est sûr, c’est que la loi au niveau européenne et française, demande à ce que les téléphones portables et autres appareils connectés affichent leur Débit d’absorption spécifique (DAS). C’est l’indicateur de la quantité de rayonnement qui sera absorbée par le corps humain, qui est en contact avec l’appareil, exprimé en watts par kilogrammes (W/kg). Tout appareil émetteur d’onde électromagnétique vendu en France, ne doit pas dépasser les 2 W/kg.

 

Le principe de précaution est-il nécessaire pour les ondes portables ?

Officiellement, on ne parle pas encore d’effets nocifs des ondes portables sur le corps humain. Cependant, il y a cent ans, on manipulait aussi les objets radioactifs à mains nues. Si les objets connectés sont indispensables pour le travail, les études et la communication avec les proches, il est quand même judicieux de réduire la fréquence d’exposition des plus jeunes, même si les antennes relais et les ondes transmises par nos appareils électriques émetteurs d’ondes sont incontournables.

 

Comment réduire l’absorption des ondes portables par le corps humain ?

Le papier aluminium pour réduire les ondes portables

L’aluminium fait partie des métaux les plus conducteurs d’électricité. On peut s’en servir comme cage de Faraday. Cela veut dire que l’on peut bloquer les ondes portables et le débit d’absorption spécifique de l’antenne d’un appareil de téléphonie mobile avec de l’alu. Cependant, si vous collez une plaque métallique sur votre téléphone portable, il va consommer plus d’énergie venant de la batterie car il devra augmenter la force du signal électromagnétique qui permet la connexion wireless.

 

Les données mobiles et le wifi

Pour limiter la fréquence et l’intensité de l’exposition au rayonnement électromagnétique, il faut éteindre la box internet qui diffuse le Wifi dans la maison, autant que possible. En connectant directement la borne avec l’ordinateur grâce à un câble, on peut en diminuer grandement les émissions d’ondes portables. Il en est de même pour les données mobiles de votre téléphone portable.

 

Les autres appareils qui envoient des ondes électromagnétiques

La téléphonie mobile et les objets connectés ne sont pas les seuls éléments qui émettent des rayons électromagnétiques, même si le spectre des radiofréquences montre que l’intensité est plus faible. On peut par exemple citer :

  • La perceuse électrique
  • La voiture électrique
  • Le micro-ondes